Sélectionner la page

Comment annoncer une ruptureDans chaque relation on investi du temps et de l’énergie, on aimerait que chaque histoire perdure à tout jamais, mais malheureusement certaines avec le temps flanchent se brisent car elles ne sont tout simplement pas faites pour durer. Mieux vaut une relation courte et intense qu’une relation longue et monotone… Si rompre est ce que vous souhaitez et qu’il n’y a pas d’avenir possible dans votre relation, n’attendez pas pour annoncer une rupture amoureuse.

Quitter quelqu’un n’est pas quelque chose de facile et ni d’agréable à faire. Mais par respect, il vous faut agir rapidement car plus vous attendrez et plus cela fera du mal à la personne qui partage votre vie mais aussi à vous. De plus, plus vous attendrez et plus la situation risquerait de rendre les choses encore plus douloureuses qu’elles ne le sont déjà.

Annoncer une rupture est délicat. C’est pourquoi, il vous faut au préalable avoir pris un temps de réflexion et de recul nécessaire pour être sûr de prendre la bonne décision. Vous devrez faire preuve de courage et affronter votre conjoint(e) pour lui dire les choses clairement, sans tourner autour du pot et ni en vous défilant ! A travers cet article, votre coach vous guidera pour vous orienter sur le pourquoi du comment annoncer une rupture en y mettant le fond et la forme.

Pourquoi annoncer une rupture ?

Si certain la voit venir pour d’autre ce n’est pas le cas… Entre les perpétuelles disputes, la lassitude qui se fait sentir, l’éloignement dans la relation, la routine qui a tendance à ternir la vie de couple, les sentiments qui s’amenuisent et voire même qui disparaissent, ou encore la faute commise que vous jugez impardonnable… on finit par envisager la rupture car on est arrivé à un point de non-retour. La séparation du couple est alors ce qu’il y a de préférable et d’inévitable.

Malheureusement, annoncer une rupture est loin d’être une partie de plaisir mais fait partie des aléas de la vie, voire plus précisément des désagréments de la vie. Lorsqu’une relation ne mène à rien et qu’il n’y a plus d’avenir possible et ni envisageable, il est ultime d’y mettre un terme plutôt que de se contraindre de rester dans une relation qui ne vous rend pas heureux(se). La plupart du temps, votre partenaire a déjà senti le vent tourné et c’est le torturer que le laisser dans l’attente. Vous reculez le moment, pourtant, vous vous sentirez soulagé quand ce sera fait et lui saura à quoi s’en tenir.

Cela peut être perçu comme étant de l’égoïsme car l’autre ne partagera pas pour autant votre avis mais vous serez toujours amené durant votre vie à prendre des décisions complexes et sachez que l’amour en fait partie. « On ne badine pas avec l’amour » … C’est pourquoi, il faut savoir dire « stop », se montrer égoïste et intransigeant s’il le faut, pour être heureux. Ainsi, chacun retrouvera sa liberté car vous êtes devenus deux personnes qui ne sont plus faites pour rester ensemble.

Une rupture amoureuse fait mal… Forcément, cela met un terme à votre vie de couple et aux projets réalisés, en cours de réalisation ou d’avenir. Mais lorsque la relation devient compliquée, que les sentiments ne sont pas partagés, que vous n’êtes plus sur la même longueur d’onde (car on évolue et on change et cela peut déplaire et vous rendre incompatibles) ou tout simplement que vous ne supportez plus votre vie de couple en vous sentant comme dans un gouffre et que rien ne pourra changer ou améliorer la situation, il est préférable de mettre un terme.

Parfois il est même plus facile d’être celui qui se fait plaquer que d’être la personne qui annonce la rupture car cette dernière, endosse le « mauvais rôle », celle qui vous brise le cœur pour mettre fin à la relation. Prendre cette décision n’est pas une chose à prendre à la légère et il est important de se préparer avant de lâcher la bombe. Donc, soyez convaincu que mettre un terme à sa relation soit ce que vous voulez vraiment, avant d’agir !

Comment lui dire que c’est fini ?

Beaucoup se sentent déstabilisés par la situation. En particulier car ils redoutent et appréhendent la réaction de l’autre, c’est pourquoi la plupart ont tendance à reculer l’échéance car ils ne savent pas comment s’y prendre, pour annoncer une rupture. Mais repousser l’annonce n’aide en rien et n’aura que pour effet de compliquer les choses.

Rompre est non seulement un acte difficile à faire, mais est aussi un acte douloureux. Il est tout à fait normal de se sentir peiné et attristé de la peine que vous vous allez infliger à votre conjoint(e). Cela signifie avant tout que vous avez un cœur mais aussi que vous vous mettez à sa place car vous faites à quelqu’un ce que vous n’aimeriez pas qu’on vous fasse ! Cela vous paralyse parce que vous cherchez la solution pour quitter sans faire mal. Retenez qu’une rupture reste une rupture et quelle que soit la façon dont vous allez procéder, ça fait mal… S’il n’y a pas de moment clé pour annoncer une rupture, il existe cependant des actions propices qui seront préférables pour une séparation en bon et due forme.

Dans un premier temps, il vous faudra trouver le moment le plus propice pour pouvoir discuter tous les deux ouvertement, en tête à tête, sans être interrompus ou dérangés par les tracas du quotidien. Que cela se passe chez vous ou à l’extérieur, il est impératif que vous soyez dans un endroit calme dans lequel vous pourrez échanger correctement. Annoncer une rupture, signifie lui dire que c’est fini… Tout en pesant vos mots, vous exprimerez la raison principale de la rupture. Cela permettra à vous et à votre ex de vous reconstruire plus rapidement, et de surtout ne rien regretter sur l’ensemble de la relation. Se séparer, ce n’est pas oublier l’autre mais tirer un trait sur votre relation. Le temps de réflexion et de recul qui vous sera nécessaire au préalable, vous donnera le courage de dire les choses clairement, sans tourner autour du pot, en reconnaissant ses erreurs, en précisant pourquoi vous décidez d’interrompre cette relation, tout en montrant aussi ce qu’elle a eu de positif…

Si vous ne souhaitez pas parler face à face, évitez la rédaction d’un sms qui fait lâche et préférez dans ce cas l’appel téléphonique pour annoncer la rupture. Si vous êtes plus à l’aise avec le support papier, privilégiez dans ce cas l’envoi d’une lettre dans laquelle vous aurez pris soin de coucher vos mots, en prenant votre temps.

Dans tous les cas, il vous faudra lui dire que c’est terminé, le plus simplement possible, tout en étant ferme et délicat sans être maladroit. Surtout ne soyez pas trop sec dans vos propos et montrez-vous subtil !

Les principes à respecter pour annoncer une rupture

Ne vous faites pas de reproche inutile d’avoir fait du mal à votre ex et ne perdez pas votre temps à ressasser indéfiniment. Retenez en tête que votre histoire est une expérience de vie, qui vous aura appris quelque chose.

Mais il est primordial de s’abstenir de tout dérapage lorsque l’on met un terme à sa relation… A savoir : n’attendez pas la fin d’un repas pour annoncer la rupture (autrement c’est le drame assuré avec assiettes qui volent – de la casse au niveau vaisselle – un repas très lourd à digérer) et évitez le dernier rapport sexuel, dit « en souvenir » !

Et par-dessus tout, évitez les phrases bateaux du genre « tu es vraiment la personne que j’ai aimé le plus au monde », « tu es quelqu’un de formidable mais je ne te mérite pas » et autres…

Le choix de la rupture amoureuse est mûrement réfléchi et les raisons invoquées sont valables. Par conséquent, cette douleur à laquelle vous êtes confronté(e) est nécessaire, d’autant plus qu’elle est passagère… Finalement, retenez qu’annoncer une rupture est très difficile. Cependant, c’est ainsi que vous pourrez regagner votre liberté et votre sérénité, tout en lui rendant les siennes. Un nouvel avenir se profère à l’horizon.

 

Votre rédactrice,

Jenny